Historique

Crée en 1950, la Société des Ciments Portland de Bizerte (CPB) a démarré sa première ligne en 1953 avec un four de 450 T/jour en voie semi humide. Cette première ligne a fait l’objet d’une première modification en 1961 qui a porté sa production à 550 T/jour

Dés le départ, l’usine fut installée près d’un quai spécialisé du port de Bizerte sur la baie de Sebra et reliée au réseau du chemin de fer.

A partir de 1959, les procédures de tunisification furent mises en place sous la gestion d’un administrateur judiciaire. Elles ont abouti en 1976 à la création de la Société des Ciments de Bizerte (SCB), Entreprise Publique en forme de Société Anonyme à capital social de 14.598.283,000 D où l’Etat détient 99,52% des parts et les privés 0,48 % des parts.

Durant la bataille de Bizerte, l’usine a été bombardée et a subi des dommages importants dont le personnel tunisien par son engagement a réussi à remettre les installations de production en service par ses propres moyens.

En 1976, fut décidée la création d’une deuxième ligne de production de 2000 T/Jour à voie sèche intégrale munie de deux électro-filtres assurant un niveau de rétention de poussière à 150 mg/Nm3.

En 1978, la deuxième ligne démarre et la première ligne fut transformée en voie sèche intégrale et pourvue d’électro-filtres à 150 mg/Nm3 et sa capacité fut portée à 600 T/jour.

Les travaux de rénovation et d’extension ont été assurés par le constructeur Danois FLSmidth.

En 1978 et 1987 avec une capacité installée de 2600 T et malgré quelques perturbations conjoncturelles, la SCB a contribué à consolider les capacités du secteur national des liants hydrauliques.

Avec le changement du 7 Novembre 1987 et les acquis socio-économiques de l’ère nouvelle, la SCB a connu pour sa part une période faste où sa production s’est stabilisée autour de 105 % de sa capacité nominale. Son rayonnement commercial s’est énergiquement déployé sur le plan national et international par une substantielle rénovation de son quai et ses infrastructures de livraisons.

Afin d’assurer et de garantir la stabilité qualitative de son procédé de fabrication et des produits engendrés, il y a eu mise en place d’un système primordialement de contrôle qualité avec l’ISO 9002:1994 et développé vers un système de management qualité certifié respectivement ISO 9001-2000, ISO 9001-2008 et ISO 9001-2015.

Nos produits de Ciment ont été initialement homologués pendant les années 90 puis certifiés pendant les années 2000 en conformité avec les exigences des normes tunisiennes et européennes.

Une dynamique sociale a été instaurée permettant la consolidation et la mobilisation de ses ressources humaines et la sérénité de son climat social.

Elle a connu en 2002 une augmentation de son capital à 35.237.833,324 D et ce, en vue de faire face à son programme de mise à niveau qui va consolider sa position stratégique dans le secteur national des liants en pleine mutation. L’une des cibles fondamentales de ce programme est la maîtrise des coûts de productions et de sa situation environnementale dictée par son insertion dans le tissu suburbain.

En 2009, la SCB a été introduite dans la cotation de la Bourse des Valeurs Immobilières à raison de 20% de son capital.

De par son rôle dans le développement régional et national, la SCB se donne comme objectifs fondamentaux d’être une Entreprise citoyenne performante, compétitive et harmonieusement insérée dans son environnement.

En 2007, il y a eu l’instauration d’un système de management environnemental et la SCB a été certifiée ISO 14001:2004.

Afin de compléter son deuxième programme de mise à niveau (PMN2), une rénovation totale a été réalisée dans l’usine avec l’enlèvement des deux anciens fours et la mise en place d’une nouvelle ligne de cuisson de 3800T/jour, une consommation calorifique de 760 thermies à la tonne et des émissions atmosphériques de la cheminée inférieures à 20 mg/Nm3.

En juin 2014, le quai des Ciments de Bizerte a reçu le premier bateau de chargement Clincker à travers la nouvelle installation BEDESCHI de chargement et de déchargement développant sa capacité d’exportation.

Décrets de création la création de la société :